patrimoine

LES MONUMENTS HISTORIQUES EN PERIL

L’INTERDICTION DES BACHES PUBLICITAIRES SUR LES FACADES DES MONUMENTS EN RENOVATION, SE TROMPE DE CIBLE ET MET EN PERIL NOTRE PATRIMOINE !

Depuis 2007, un dispositif autorise sous conditions une dérogation mesurée en faveur de l’affichage publicitaire sur les bâches d’échafaudages pour les monuments historiques.

CE DISPOSITIF PERMET DE :
1°) Restaurer le patrimoine architectural historique français,
2°) Protéger les savoir-faire de l’artisanat français (sculpteurs, couvreurs, charpentiers, etc.)
3°) Maintenir des centaines emplois non dé-localisables,
4°) Alléger la charge financière des contribuables
5°) Embellir durablement la ville pour le bonheur des parisiens, et de la trentaine de millions de visiteurs annuels français et étrangers
6°) Contribuer aux retombées économiques et sociales du tourisme (13% des emplois de la capitale, soient 147.000 emplois et 8 milliards d’euros de retombées économiques*).

Exposé au temps et à notre pollution, notre patrimoine architectural est en péril,
– Au fil des années, le coût de leur restauration est exponentiel,
– Les savoir-faire des beaux métiers de la construction qui sont également des patrimoines ne seront plus si nous n’avons plus de patrimoine architectural à restaurer,
– À ce jour, seul le dispositif de 2007 permet un financement privé significatif de notre patrimoine,
– Dans un environnement juridique très instable car dérogatoire.

> tout comprendre sur les enjeux